Humanisme numérique - communications-intervenants

L’internet des citoyens en réponse à l’internet des objets: nouveaux modèles de gouvernance de l’éducation aux médias et à l’information pour une transition aux humanités créatives

Partagez !

Cette communication se fonde sur la création d’une recommandation du conseil de l’Europe concernant l’internet des citoyens (Recommendation CM/Rec(2016)2 of the Committee of Ministers to member States on the Internet of citizens) passée en février 2016. Elle constitue en fait la feuille de route en matière de culture et éducation d’une institution reconnue pour son leadership et sa créativité en matière de numérique et de droit, notamment en lien avec les Droits de l’Homme.
Cette recommandation a fait l’objet de débats révélateurs des résistances et verrous institutionnels et juridiques concernant le numérique en Europe, dans le domaine de la culture et des humanités. En introduisant des termes comme « multi-littératie », « industries créatives », « humanités créatives », « MOOC », « open data », etc., ce document contribue à repenser les activités de la culture en lien avec les activités économiques et sociales sur Internet. L’analyse des documents préliminaires et des échanges entre partenaires et institutions permet de voir les enjeux de gouvernance qui se posent aux Etats.
Cette analyse sera mise en rapport avec les résultats de l’ANR TRANSLIT sur la gouvernance de l’Education aux Médias et à l’Information (EMI). Elle mènera à des propositions concrètes en matière d’EMI en montrant son rôle dans la transition aux humanités créatives fondées sur la participation. Elle établira le lien avec les industries créatives qui créent deux nouveaux types de biens culturels: les biens relationnels et les biens expérienciels, qui reconfigurent la relation à l’art, la créativité et le travail.