Partagez !

« Métissages artistiques et modernité, de la Méditerranée à l’océan Indien »

Prototype d'un webdocumentaire, projet transmedia innovant sur la musique de transe et le projet d'une plateforme multilingue, développés avec l'université Paris8 – programme Idéfi-CreaTIC et les experts de la chaire UNESCO ITEN.

Le projet Sisygambis

A la rencontre des Arts numériques et des Cultures du Monde, Sisygambis propose d’une manière fondamentalement nouvelle, un regard et une écoute à travers des expériences visuelles et sonores en prise avec l’intensité du réel.

Sisygambis est né de la rencontre de Christine Coulange et Nchan Manoyan en 1989 et du désir de s'immerger dans la culture des autres, des cultures parfois millénaires. Des moments rares sont captés auprès des Soufis, des moines tibétains, des marchands pakistanais, des danseurs Masai ou des pêcheuses d'algues à Zanzibar... 

 


Un programme audiovisuel sur la diversité culturelle

- « Peuples de l'océan Indien », film 6'

Ce film, projeté lors de l'ouverture du colloque, est un concentré d'images sonores rares, tournées en 15 ans de voyages sur la Route de la soie et dans l'océan Indien. Cette nouvelle version en langue française intègre deux séquences tournées avec les femmes de Mayotte : le groupe Madania qui chante et danse le debaa et la pêche au Djarifa à Bambo Ouest.

 

 - « De la Méditerranée à l'océan Indien, les rythmes de la transe », tryptiques

Cette création conçue initialement pour une installation sur trois écrans, est un travail multimedia qui restitue une  traversée longue de 7 années sur la route des épices, un vaste périple d'images sonores, rythmé de l'Egypte au Laos et à la Malaisie, via la Tanzanie, le Kenya, les Comores et Zanzibar.

De la Méditerranée à l'océan Indien, Sisygambis noue les musiques traditionnelles et les sons ambiants à ses propres compositions électroniques. Portés par la musique de transe et les motifs croisés des cultures ancestrales et contemporaines, Sisygambis nous retransmet la marque des gestes, la singularité des voix ordinaires ou extraordinaires, la beauté et la présence de ces hommes et de ces femmes à l'autre bout de notre monde commun.


26 octobre 2016

De la méditéranée à l'océan indien : les rythmes de la transe
Swahili

Donga Sicoucou

27 octobre 2016

Pharaons

BatuCaves

Somewhere

28 octobre 2016

ZanziarTown

Daraw

Karthala

Christine Coulange & Nchan Manoyan, Tanzanie, 2008

L'artiste Christine Coulange

Compositrice et vidéaste, une des pionnières de l’art multimédia en France, Christine Coulange est directrice artistique du groupe Sisygambis.

Au cours de longs voyages en Europe, en Asie et en Afrique, Sisygambis a capté les rituels, les fêtes saisonnières, les rassemblements religieux mais aussi les marchés, les actes quotidiens, les rencontres humaines qui donnent à sa démarche artistique tout son sens humaniste. Ce vaste travail aboutit, en France et dans les pays de tournage, à des installations videomusicales de divers formats, dans des espaces publics ou des lieux culturels.

Cette année, Christine Coulange débute une résidence de création de trois ans à Mayotte. Son programme audiovisuel sur la diversité culturelle ponctuera les trois jours du colloque «Humanisme numérique : valeurs et modèles pour demain ?» du 26 au 28 octobre 2016 à travers les parcours de l’artiste sur la «route de la soie» et «de la Méditerranée à l'Océan Indien».