© Pinterest / Takuya Hasegawa

Cyberattaque mondiale : Renault-Nissan dans l’œil du cyclone

Partagez !

Eric Béziat, journaliste au Monde, nous montre les conséquences pour Renault et Nissan comme résultat du dernier cyberattaque au niveau global. Le « rançongiciel » WannaCry a poussé au grand constructeur automobile français Renault, à la fermeture partiel ou total de plusieurs usines en France, Slovénie et Espagne pendant le week-end. Le porte-parole de Renault a expliqué qu’il s’agit des mesures proactives de protection pour éviter la contamination et assure l’ouverture de toutes les usines le lundi 15. L’usine géante de Nissan à Sunderland a été aussi affecté. D’autre part le cofondateur de une entreprise lyonnaise de cybersécurité, Laurent Hausermann consulté par le monde, affirme que les entreprises industrielles sont plus vulnérables à cause des obsolètes versions des systèmes d’exploitation.

ROCIO DURAN

Le Monde du 15 mai 2017 »