© Twitter / @cacaciotti Giuseppe Cacace

Le premier robot policier a été produit par une entreprise espagnole

Partagez !

L’entreprise espagnole PAL Robotics a créé le premier « robot policier » de Dubaï. Ce robot humanoïde nommé REEM, de 100 kilos et 1m70 de haut, est un service interactif pour les citoyens qui pourront lui poser des questions, payer leurs amendes et dénoncer certains crimes. En effet, REEM peut mettre en marche un dispositif policier lors d’une dénonciation. Ses yeux sont deux caméras qui possèdent 80 % de reconnaissance faciale, mais il ne peut arrêter personne ni porter aucune arme. Khalid Nasser Alrazooqi, directeur général du Département des Services d’Intelligence à Dubaï, responsable du projet de police robotique, affirme que, dans cette première étape, les « robots policiers » seront placés dans toutes les attractions touristiques et les centres commerciaux avec comme objectif qu’ils constituent 25 % de la force policière d’ici 2030. Carlos Vivas responsable commercial de PAL Robotics, assure que l’entreprise n’a pas de projets militaires en vue, mais admet que ce sont des contrats très lucratifs, sans pour autant dévoiler le montant de la commande passée par les autorités de Dubaï.

CNN, le 24 mai 2017 (en espagnol) »