© Forum Européen Bioéthique

Le transhumanisme: promesse ou cauchemar

Partagez !

Rien de mieux pour l’inauguration du Forum Européen de Bioéthique 2017 que ce colloque autour de l’objet fondamental des divisions entre les conservateurs et les transhumanistes: le concept de l’Homo Deus et l’éthique du dépistage prénatal. Laurent Alexandre, président de la société Dna Vision, spécialisée dans le séquençage d’ADN, met en évidence l’urgence d’un débat politique autour de notre immense pouvoir de transgression et manipulation de notre corps au XXI siècle, où la politique et la bioéthique sont synonymes. L’urgence d’un débat où nous pouvons encore décider l’usage que nous ferrons des technologies et de son pouvoir exponentiel. D’autre part, Israël Nisand, fondateur du Forum, chef de gynécologie aux hôpitaux universitaires de Strasbourg, nous submerge dans la réflexion éthique qu’implique le fœticide comme une pratique médicale visant à l’éradication des affections héréditaires. La violence symbolique d’une sélection à travers de l’euthanasie des enfants mal-formés et malades, un eugénisme du temps moderne que demande un débat où la société définit ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas.

FORUM EUROPEEN DE BIOETHIQUE, You Tube, le 31 janvier 2017 (Vidéo) »